Baignade interdite

Baignade interdite

Je m’appelle Rémi, j’ai 40 ans tout juste, séparé depuis plusieurs années, je ne me suis jamais remis en couple, trop heureux de pouvoir jouir de ma liberté. Avec mon ex-femme, nous partageons la garde de nos enfants de façon alternée, ce qui me laisse du temps pour en profiter et aussi du temps pour profiter de mes copains, et il faut bien le dire, de mes conquêtes féminines. J’habite en bord de mer, et je peux même me rendre à pied sur les plages de sable fin.

Plutôt beau gosse d’après les femmes que je côtoie, au bureau ou dans un cercle amical, je suis grand, bien bâti, blond, les yeux clairs, et en ce moment, je laisse sur mon visage une barbe de trois jours qui me donne l’air sexy d’après les copines. Du coup, je me sens plein d’assurance, dans le miroir, je me dis que je vaux bien Brad Pitt et je n’hésite pas à aller draguer autant que possible et tenir compagnie à toutes sortes de belles femmes, peuplant leurs nuits solitaires de plaisir.

Depuis quelques jour, il y a du remue-ménage dans l’appartement à côté du mien, les cartons s’entassent sur la terrasse, je n’ai pas encore vu ma nouvelle voisine, mais dans le quartier, tout le monde ne fait que parler d’elle, une belle femme d’une trentaine d’années et complètement nymphomane paraît-il. Je n’ose y croire, bien que je serais ravi que ce soit vrai, mais je sais que les gens inventent souvent n’importe quoi.

Je bronze sur ma terrasse, la voilà qui arrive. Je n’en crois pas mes yeux, elle est réellement magnifique, blonde, cheveux courts et bouclés, le teint hâlé, elle porte un bikini jaune qui ne tient qu’avec des ficelles. Je crois qu’elle a pris exprès une taille en-dessous de la sienne, car ses gros seins débordent de son petit soutien-gorge triangle et ses fesses de sa petite culotte.

Je sens une violente érection, et une chaleur diffuse dans mon bas-ventre, mon sexe, mes couilles, c’est trop excitant.

Son corps pulpeux m’affole, j’ai envie de voir le peu qu’elle me cache encore. Elle me fait un petit signe de la main et disparaît. Mon érection, elle, a du mal à disparaître, cette nouvelle voisine est terriblement bandante !

Je décide de me rendre à la plage, histoire de me changer les idées, et surtout prendre un bon bain d’eau de mer rafraîchissant, j’en ai vraiment besoin. J’enfile un short de bain assez moulant, et direction la plage.

Mauvaise idée. Je voulais me changer les idées, et devant moi, il n’y a que des femmes aux corps plus ou moins dénudés, bikinis tout petits, des culs qui ondulent devant moi, soutien-gorge minuscules qui dévoilent plus qu’ils ne cachent tous ces seins bronzés qui bougent quand ces nymphettes marchent devant moi, je ne sais plus où donner de la tête.

J’avance plus loin pour pouvoir me baigner, et c’est pire, le topless est autorisé, et les femmes ne s’en privent pas ! Pire, juste à côté de moi, une équipe de jeunes femmes installe un filet pour jouer au volley, elles sont six, seins nus qui sautent devant mes yeux, et font grandir mon sexe, je suis chaud bouillant, brunes, blondes, rousses, beurettes, elles ont toutes des corps qui invitent au sexe. Je cache ma bite avec du sable et je les mate derrière mes lunettes de soleil, leur culs qui courent après le ballon, leurs seins qui sautent, leurs tétons durcis, hum, je suis au paradis !

Il faut vraiment que j’aille me baigner, sinon, ma queue va exploser, et ce n’est pas comme cela que je vais oublier ma nouvelle voisine canon. J’entre dans l’eau, j’avance, je me rafraîchis, et soudain, elle est là. Ma superbe nouvelle voisine à la réputation de nymphomane est là, devant moi, dans l’eau, les seins nus, cheveux mouillés plaqués sur son visage et de fines gouttelettes sur son corps, sur ses aréoles larges et roses, et ses tétons qui pointent droit devant moi, gonflés, Ma queue se dresse aussitôt, elle est trop sexy ! Heureusement, j’ai de l’eau jusque la taille et personne ne peut rien voir.

Elle s’approche de moi et me tend la main «  vous êtes mon nouveau voisin, je suis Sophie, enchantée ». lui tendant la main, je me présente, «  Rémi, enchanté aussi ». Je ne vois que ses yeux clairs, sa bouche charnue et gourmande, et ses seins généreux et fermes qui s’approchent de moi…je bande dur, et elle le sent très vite puisque sous l’eau, elle me met la main sur le sexe, sans rien dire.

Je n’en reviens pas, je suis super excité, elle sourit, et se colle contre moi en m’embrassant à pleine bouche, ses tétons viennent chatouiller mon torse, je suis en transes, je lui masse les fesses sous l’eau, elle sont fermes et rebondies. Elle m’invite à m’asseoir avec elle sous l’eau, il n’y a que nos têtes et nos épaules qui dépassent.

Elle enlève mon short, s’assied sur moi, les jambes écartées puis repliées autour de ma taille, et  là, elle saisit mon sexe tendu et elle me baise, ma queue s’agite en elle, j’en rêvais tellement ! Ses seins sont collés contre mon torse, elle fait des va-et-vient, je jouis très vite et elle aussi, et autour de nous, personne n’a rien deviné, on pouvait croire que nous nagions sagement. Nous continuons de nous caresser, je vais bientôt bander à nouveau…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *