Inversement des rôles

Inversement des rôles

Coucou à tous, c’est Victoria ! Je vais vous raconter une expérience que j’ai vécue il y a de ça quelques jours…

Ceux qui me connaissent bien, savent que je suis très coquine et douce… que je serais incapable de faire du mal du mal à une mouche, et que, de ce fait, je me définis comme étant une pure soumise. Donc, jusqu’à présent je prenais mon pied en me faisant volontairement dominer (voire malmener) par des hommes puissants et virils, qui faisaient de moi leur chose, leur trou.

Et bien, j’ai été agréablement surprise d’inverser, pour une fois, les rôles… avec quelqu’un de confiance, qui m’avait, jusqu’à présent, toujours baisée sauvagement et sans aucune retenue. Moi qui m’attendais à devoir porter mon bâillon (et à ce qu’il me ligote les poignets ainsi que les chevilles) à mon arrivée chez lui, j’ai eu la surprise de le voir s’agenouiller, se prosterner devant moi.

J’ai rapidement pris goût à mon nouveau rôle, car je me suis très vite déshabillée, et je lui ai collé la tête de force sur ma petite chatte qui était déjà bien humide. Il était à genoux, devant moi et à mes pieds. J’adorais voir ça ! Il a dû me bouffer ma petite chatte toute lisse pendant au moins une heure. Il s’appliquait en me fouillant bien profondément, et mon corps se cambrait sous chacun de ses coups de langue.

Dès qu’il commençait à vouloir me parler, je lui plaquais ma chatte fortement sur le visage. Je voulais qu’il me fasse gicler sur son visage de sous-merde, et qu’il boive tout mon nectar jusqu’à la dernière goutte. Après tout, c’était lui qui l’avait voulu !

En me fouillant profondément avec sa langue, c’est ce qui a fini par se produire. J’ai eu une dizaine d’éjaculations monstrueuses qui lui ont atterri en pleine face. Je prenais un plaisir immense à lui plaquer fermement le visage contre mon sexe, je le frottais énergiquement pour qu’il accélère la cadence. Lorsqu’il semblait faiblir, je le réveillais avec des bonnes claques dans la gueule.

Par la suite, je l’ai obligé à s’allonger sur le sol, et à me présenter son cul. Il était nu, allongé comme une pauvre merde, sur le tapis de son salon. Il avait sorti tout un tas d’accessoires que je ne connaissais pas forcément. Je découvrais tous ces jouets comme une gamine au soir de Noël ! J’ai pris un vibromasseur énorme, et je lui ai enfoncé tout au fond de la bouche, afin qu’il me montre comment il suçait.

Il s’appliquait très sérieusement, et semblait être connaisseur ! J’ai été très surprise de le voir sucer comme une bonne petite salope, et me suis dit qu’il ferait un bon soumis pour certains d’entre vous ici. Une fois que le sex-toy était parfaitement lubrifié, je lui ai enfoncé tout au fond du cul, sans aucune pitié. Il était comme un dingue et hurlait de plaisir. C’était vraiment très excitant de pouvoir le défoncer de la sorte. C’est lui qui d’habitude me fait cela…

Bien entendu, il s’est pris des gros coups de fouet dès qu’il ouvrait un peu trop sa gueule à mon goût. J’ai pris beaucoup de plaisir à le malmener, et j’espère pouvoir réitérer bientôt avec lui ! Maintenant, je sais que je peux devenir cette maîtresse féline et sans pitié qu’il a toujours désirée.

Je tenais à préciser que nous avons fait l’amour pendant des heures, en finissant sur un moment très tendre, bien après que, lui aussi, vienne à me dominer à son tour. J’ai vécu ce jour une ivresse sexuelle incomparable !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *