mon expérience avec une transsexuelle alors que je ne suis pas gay

Je m’appelle Mathieu et j’ai 32 ans, je souhaite partager cette expérience avec vous, car elle m’ a chamboulé. Je suis brun aux yeux noirs, de type méditerranéen, je fais 1m85 pour 80 kilos. Je suis célibataire mais pas depuis très longtemps, je ne ressens aucune frustration, disons que je suis à l’écoute de mes désirs. J’ai souvent été fasciné par les transsexuelles mais la plupart du temps ils/ elles, je suis encore gêné avec l’utilisation du pronom personnel adéquat sont moches et on voit nettement que ce sont des mecs. Je ne suis pas du tout attiré par les mecs, que ce soit clair. Le désir de réaliser mon fantasme prit le pas sur mes inhibitions, et par une nuit d’insomnie, je sautais le pas …Je suis tombé sur une annonce d’une transsexuelle qui se prostituait et qui me plaisait beaucoup. Elle était magnifique. Vraiment féminine, un joli visage, des traits très fins et une jolie poitrine. Après avoir un peu hésité je me suis lancé et l’ai contactée. Sa voix était féminine, troublante, à s’y méprendre, totalement hors clichés du genre. Le courant passa très bien par téléphone et le cœur battant je me lançais en prenant rendez-vous avec Cléa, brune aux yeux verts d’1m80 pour 60 kilos, d’origines franco-vietnamiennes. Le jour venu, j’étais au rendez-vous, fébrile, fumant clope sur clope, arrivé 10 minutes en avance. Je sonnais elle m’ouvrit et je fus rassuré immédiatement, elle correspondait parfaitement aux photos du site, j’étais comblé. Elle était grande, élancée, finement musclée, la peau lumineuse, qui semblait douce, avec une belle poitrine. Elle m’annonça ses tarifs, très raisonnables soit dit en passant, je ne suis pas un homme dans le besoin, je suis à la tête d’une start-up dans l’informatique au succès grandissant, ce n’était qu’une formalité pour moi. On se mit au lit et je la déshabillais moi-même. Je découvris ses seins magnifiques au demeurant, bien proportionnés et fermes. Sa peau était soyeuse, comme je l’avais imaginé au premier coup d’œil, elle sentait bon. Je l’embrassais goulûment, je me sentais en confiance dans ses bras. Puis je me décidais à  lui enlever sa petite culotte en dentelle noire, sa queue formait une grosse bosse à travers et son gland bien rouge ressortait, j’ étais fasciné, excité, troublé.

Cléa était très bien membrée, une belle bite d’une vingtaine de centimètres pour 6 centimètres de circonférence. Je n’en avais jamais vu un sexe d’aussi près autre que le mien. Je me surpris fortement, car je fus pris d’une grosse envie de caresser et de malaxer cette belle queue que je ne tardais pas à prendre en bouche. Je ne me reconnaissais pas. Je prenais énormément de plaisir à sucer son pénis. J’étais rassuré car en raison des hormones qu’elle prenait elle ne pouvait plus éjaculer. Je ne me sentais pas encore prêt à avaler du foutre. Je passais ma langue sur son gland, c’était doux, c’était bon et je pense que je la suçais comme j’aurai toujours souhaité que l’ on me suce. Après m’être régalé ainsi pendant de longues minutes, elle me proposa de me mettre sur le dos. Elle enfila un gant en latex noir et mit un peu de lubrifiant dessus et m’inséra un doigt dans le petit trou pour venir me masser la prostate. Quelle sensation divine, jamais aucune femme n’avait eu le droit de me donner ce plaisir, je m’y refusais net. Mais là, j’étais au Nirvana. Elle savait exactement comment faire et c’était divin. Ensuite, ce fut à moi de la prendre. J’enfilais un préservatif, la fit se mettre à quatre pattes et je pénétrais son petit trou. C’est rentré tout seul comme si c’était une petite chatte …  Là aussi les sensations furent délicieuses et je pris vraiment mon pied. Pour cette fois-ci je n’ai pas oser lui demander de me prendre car même si elle ne peut plus éjaculer elle a de très bonnes érections. Me faire prendre me semble totalement avilissant et dégradant mais au fond de moi j’aimerais tenter l’expérience une fois dans ma vie, que de contradictions dans un seul homme. Je pense que je le ferai un jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *