Osé, le José !

Osé, le José !

Je m’appelle Samantha, j’ai 38 ans et je vis au bord de mer, dans une ville moyenne. J’habite une jolie résidence bien entretenue, avec interphone, terrasse et petit jardin, en colocation avec Roxane, qui a 35 ans depuis 4 ans. Nous partageons le loyer, les charges, le ménage, la terrasse, la cuisine, le frigo, la douche, la baignoire, les plaisirs de la vie et bien d’autres choses encore…

Roxane est une femme qui en impose, grande, brune, les cheveux longs jusqu’aux fesses, épais et bouclés, elle est très typée, le teint bronzé en permanence et les yeux verts très clairs qui ressortent dans son visage aux contours bien dessinés et aux lèvres charnues. Elle a une allure sportive, musclée, et très féminine, de gros seins généreux et appétissants, et un cul bien cambré dû certainement à la pratique du roller. Elle travaille comme secrétaire à temps partiel dans une usine de chimie.

Quant à moi, je suis l’inverse, ni plus ni moins. Blonde, les cheveux longs et bouclés, le teint pâle, les yeux verts, bouche pulpeuse, je suis fine et élancée, les seins généreux aussi, et un petit cul rebondi. Je suis professeur de lettres en lycée et je donne aussi des cours à l’université. J’ai un profil plus cérébral, peut-être plus pervers et vicieux aussi…

Notre entente est parfaite sur bien des plans et autant le dire tout de suite, nous sommes bisexuelles, et plutôt libertines, l’on peut dire qu’il y a souvent du monde à la maison. Et quand nous n’invitons personne, nous goûtons les plaisirs saphiques, l’amour entre femmes, le sexe lesbien dans toute sa beauté et sa sensualité.

Nous effectuons souvent nos soins de beauté ensemble, après les massages et soins du corps, de la peau, entièrement nues, je m’occupe de la chatte de Roxane qui aime être toujours entièrement épilée et elle taille un petit ticket de métro sur la mienne, qui sait, si jamais je me fais contrôler dans les transports…

En général, cela se transforme vite en séance de bien-être érotique avec à la clé, caresses du corps entier, massages, baisers langoureux, bain commun dans lequel nous frottons doucement nos chattes l’une contre l’autre jusqu’à nous procurer plusieurs orgasmes. Je mouille en racontant tout cela…

Pour que la vie des résidents de ce petit paradis soit le plus agréable possible, nous avons un gardien qui s’occupe de tout, menues réparations, formalités, sortir les poubelles, gardiennage, entretien des espaces verts, et réparation diverses chez les locataires.

Il s’appelle José, il a la quarantaine, il mesure 1m74, trapu, musclé, sportif, il est lui aussi, très typé, comme Roxane, les cheveux bruns mi-longs  et épais tout bouclés avec quelques mèches blanches, le teint très foncé et les yeux verts clairs. Il est aussi très masculin, il porte une barbe de trois jours ou plus et il est très poilu. Il se promène souvent en short et torse nu, quasiment en toutes saisons. Roxane et moi, qui le connaissons bien depuis un bon bout de temps, nous savons aussi qu’il a une belle bite de 17 cm et 5 cm de large. José est vraiment un type bien et serviable, on peut compter sur lui en toute occasion.

D’ailleurs, hier soir, Roxane et moi prenions notre bain, nous essayions une nouvelle huile de massage, nos corps étaient luisants, et tout doux, si glissants qu’ils glissaient l’un contre l’autre et c’était vraiment très excitant. Roxane était en train d’écarter les jambes et d’approcher sa chatte brûlante de la mienne, hum, la soirée était très prometteuse !

Mais l’orage a modifié le cours des événements. En effet, soudain, l’obscurité, seule la lumière des lampadaires de dehors nous éclairait. Les plombs avaient sauté dans la résidence vide à cette époque de l’année, à part Roxane et moi qui étions restées.

José, qui a un double des clés, a aussitôt pensé à nous et a remis les plombs, la lumière est revenue aussitôt. Brave José ! Il nous a demandé comment nous allions à travers la porte de la salle de bains. Roxane m’a regardé en souriant, et est allée ouvrir nue à José, en le remerciant chaleureusement, l’embrassant à pleine bouche en le félicitant pour son courage et sa gentillesse tout en le déshabillant.

Je me caressai dans le bain en les regardant, chatouillant mon clito, jambes écartées, et ils vinrent me rejoindre dans la grande baignoire . José se trouvait entre Roxane et moi, et pendant qu’il me léchait les seins, Roxane lui léchait son grand sexe bien dur. Puis elle se retourna, et José la pénétra par-derrière en levrette faisant claquer ses couilles contre son beau cul de salope.

Je léchai le clito de Roxane et elle jouit en hurlant de plaisir. Puis ce fut mon tour, je chevauchai José en amazone, mes seins balançant au-dessus de lui, Roxane caressant mes tétons gonflés et je jouis vite grâce aux va-et-vient de la grosse bite dure de José dans ma chatte en chaleur . Je criai d’extase et José gicla sur nos seins offerts . C’était notre premier bain ensemble et sûrement pas le dernier…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *